THE malaigits

MALAIGITS-MURET

FIRST BLOOD...
mercredi 11 novembre 2015 par pierremedous

Salut à tous et oyez à présent le premier compte rendu de l’année, celui du match disputé vendredi dernier contre les anciens de Muret-Labarthe !

Oui, je sais, certains connards parmi vous (c’est à dire tous potentiellement) vont dire : « mais y a pas eu un match avant celui-là, contre Pasteur ? Y a pas eu de compte rendu ! » En effet. J’avais pas envie. Pour tout dire j’avais la ruque. Mais maintenant c’est fini. Je boude plus. Mais je vous emmerde. Nous les artistes, on marche à l’instinct, ça se commande pas…comme Moutous qui tente une feinte de passe et qui prend un voyage dans le museau : « Pourtant ve la fentais bien felle là… »

Mais revenons à la soirée de vendredi qui fut riche en évènements rugbystiques, émotionnels, et gastronomiques !

Les Malaigits étaient 22 sur le pré, plus Daniel qui a officié au sifflet pour la première fois depuis son retour de la coupe de France des fromages de terroir, qui s’est déroulée pendant la coupe du monde, et durant laquelle il a arbitré notamment la rencontre Pays du Munster-Chaource, et aussi le très disputé Cabecou-Maroille ! On aurait tous été très content de le retrouver parmi nous s’il n’y avait pas eu l’odeur.

Nous étions donc 21 au coup d’envoi, plus Lolo qui s’est pointé avec un bon quart d’heure de retard car il aime venir en pirogue depuis Goyrans, à cause de ses origines samoanes, mais c’est pas le moyen de transport le plus facile sur le coup de 20h, même en coupant par le canal.

22, ce n’est jamais que 10 de plus que ceux qui étaient prévus via les mails mais j’ai l’habitude, et nous étions ravis d’accueillir plusieurs néophytes amenés par Mathieu l’opossum irlandais, ou par cette grosse truffe de Moutous. Merci également aux jeunes amenés par Patrick Knacki et qui nous font beaucoup de bien. Au passage, pour ceux qui s’interrogeraient sur l’origine du nouveau surnom de Patrick, je me dois de fournir quelques explications : Depuis le début de la saison, Patrick est sous contrat avec une marque de chaussures spécialisée dans la reproduction de plats cuisinés. Il y a par exemple des pantoufles en forme de barquettes Findus, des mocassins fabriqués avec des pots de danette, ou des ballerines faites avec des couennes. En ce moment Patrick porte un modèle en forme de saucisse de Francfort (ou de surimi pour certains), d’où le surnom. C’est assez joli, plutôt tendance mais le problème c’est qu’il se fait souvent courser par les clebs dans la rue…

En dehors de ça, le match s’est très bien déroulé, dans une bonne ambiance, et au-delà de la domination des visiteurs due à une ou deux individualités que nous n’avons pas su contenir comme on aurait dû, tout le monde a pris du plaisir et c’est bien là l’essentiel comme aimait à le souligner Rocco Siffredi à la fin de chacun de ses tournages.

Sur un plan technico-tactique, soulignons que la mêlée reste un point d’ancrage de notre conquête (surtout qu’elle n’est pas disputée), ainsi que la touche (mais il n’y en a que deux ou trois par match contre 86 mêlées en moyenne

Soulignons le travail titanesque accompli par les avants et les efforts méritoires de la ligne de trois-quarts pour animer le jeu, alors qu’elle était composée de nombreux joueurs qui ne se connaissaient pas, sauf Moutous qui se connaissait lui-même et qui du coup s’est bien trouvé lui-même sur le terrain…

Le fait du match : un dégagement au pied de Caniche dans ses 22 qui a soulagé son camp à la 12ème minute. C’était la première fois que notre camarade foutait un coup de pied dans un ballon sans se faire une entorse du genou.

Un évènement majeur cependant a dominé la soirée…accrochez-vous bien (non, accrochez-vous mieux) : le retour derrière le pack Malaigit du légendaire Serge « Boubou » Bouscatel, revenu parmi nous après une absence de presque dix ans !!

Bon, on ne lui tiendra pas rigueur de cette longue éclipse car il nous a raconté avoir été enlevé par des Papous à l’occasion d’un voyage en Nouvelle Guinée en 2006, et obligé de vivre avec eux au fond de la forêt pendant de nombreuses années ! Evadé du village de ses geoliers il y a deux ans, il a été recueilli au bord d’une route par des missionnaires belges, vêtu de larges feuilles de bananiers (Boubou, pas les missionnaires) et incapable de prononcer autre chose que ces deux mots « saucisson » et « gonfle ». Après une longue rééducation, Boubou va mieux, il gueule à nouveau derrière les avants, et on était tous ravis de le revoir, en espérant qu’il soit reparti pour un bail avec les Malaigits !

Autre nouveauté : le repas d’après match nous était fourni par un traiteur du coin, connu de Caniche (le spécialiste du jeu au pied) et réchauffé sur place par de la main d’œuvre Malaigit avec l’aide et le concours des membres du club de Roques présents sur place. Franc succès au final, car nous étions 30 à table et il y a eu largement assez pour tout le monde, et en plus c’était très bon, de l’avis de tous ! Rien ne semble donc s’opposer à ce qu’on renouvelle l’expérience ! Excellente soirée donc, dans tous les domaines, et l’organisation de la saison se précise peu à peu, que ce soit sur le terrain ou pour l’après-match.

Je voudrais dire un mot à présent sur les absents, nombreux depuis le début de la saison, surtout à cause de blessures reçues au champ d’honneur… Notre photographe-talonneur « Helmuth », s’est malencontreusement blessé il y a 3 semaines en voulant faire le malin, lors d’une rencontre de Badminton disputée contre une jeune et charmante collègue de travail. En dépit de sa condition physique optimale, Helmuth s’est fait un claquage sous le pied…Vous avez le droit de rire…Pour ceux qui ne savaient pas que ça existait, je les rassure, moi non plus. Les toubibs non plus. C’est un peu comme il y a quelques années la double déchirure du Président en pleine course : un truc jamais vu qui n’arrive qu’aux Malaigits… Bonne nouvelle cependant, Helmuth va mieux, il va reprendre le rugby et arrêter le Badminton pour privilégier le Rami au club du 3ème âge de Casteljaloux.

Notre camarade « Flo » Tardivo poursuit le rodage de sa nouvelle jambe bionique, fabriquée en Russie dans le même matériau composite que les missiles sol-air et le nez du Barde, ça coince un peu encore quand le temps est humide mais avec un coup de sèche-cheveux sur le genou ça passe. On espère le revoir bientôt sur le pré !

Francky le « Gay magnifique » ne pouvait pas être là vendredi soir car il avait prévu de longue date d’aller voir la Compagnie Créole en concert à la salle des fêtes de Finhan en compagnie de seb « Mariokart », après avoir tenu un stand de crêpes au goûter annuel du club de tricot de Beauzelle. Nul doute que si Michel Fugain et son Big Bazar ne passent pas dans la région, on va les revoir très vite !

JC « Lacrampe » va aussi beaucoup mieux et se remet de son opération qui l’a débarrassé d’un fémur, des deux péronés et de plusieurs vertèbres qui étaient bouffées de charançons. Maintenant il va gagner en souplesse a dit le toubib à son réveil. Guillaume pense que c’est plus au niveau de la tête qu’il aurait fallu toucher mais bon c’est pas nos oignons…

Une brève pour terminer :

Mathieu l’opossum irlandais est toujours persuadé que le casque lui va bien et il l’a encore soutenu dans les vestiaires vendredi en se regardant dans la glace « Il me va ce casque, mieux que celui que j’avais avant non ? » Réponse de Marco : « t’as une gueule de con avec ou sans le casque ! ». Comme on ne peut raisonnablement pas tenir pour fiable et définitif l’avis de Marco qui trouve qu’on a tous des gueules de cons, on va lancer une consultation sur le net :

Lors du prochain match, souhaitez-vous que l’opossum porte 1) son casque 2) un sombrero 3) un bonnet en forme de bite. Répondez par mail

Prochain match le 20 novembre à Roques contre Verfeil ! Venez nombreux et en nombre !

Vive le rugby et longue vie aux Malaigits !

Pierre


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 118 / 35135

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site COMPTE RENDU DES MATCHS   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License