THE malaigits

LABARTHE - MALAIGITS

PARTAM LA SAISUN...
mercredi 12 octobre 2016 par pierremedous

Salut les connasses, té voilà le compte rendu de votre premier match, bande de furoncles de cul. Quand j’aurais fini de raconter comment vous faites pour chier des 4 contre 1, je vous montrerai la vidéo de la taupe qui encule un hérisson paralytique sur youtube.

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire : C’est bizarre on dirait que c’est Moutous qui a écrit. Vous n’avez pas tout à fait tort…C’est fait exprès…Cette année, Moutous et moi avons décidé (mais il ne le sait pas encore) de nous prêter à une expérience unique : nous allons communier par la pensée et écrire en symbiose les compte rendus des matchs. Une fois c’est Moutous qui viendra dans mon esprit pour bosser sur le compte rendu (moi ça ne me dérange pas du moment qu’il prend les patins), et le coup d’après c’est moi qui irait dans le citron de Moutous. Là j’appréhende un peu, Jano y a été une fois et il a dû faire une cure d’un mois à Lamalou-les-bains pour se remettre (et encore on voit bien qu’il a des séquelles).

Bon, pour cette fois c’est que moi qui écrit, mais après ne soyez pas étonnés si vous lisez des trucs plus étranges qu’à l’accoutumée, moins lyrique peut-être, plus cru et plus imagé (par exemple des références au fist fucking plutôt que des citations de Victor Hugo), ce sera normal. Bref, vendredi dernier on jouait à Labarthe, riante bourgade du sud toulousain, envahie par les Huns en 732 après JC, puis par les Vandales en 756 et à nouveau envahie par les Chleus en 1942, toujours après JC. Maintes fois labourées donc au cours des siècles par les Germains indélicats, les femmes labarthinoises donnent à présent naissance à de rugueux gaillards qui font d’excellents rugbymen, durs au mal et prompts au hors-jeu comme il se doit, certains arborant même de magnifiques crinières blondes et bouclées, témoignage de leur lointaine filiation barbare.

Au coup d’envoi, les Malaigits étaient 23 sur la feuille de match, plus un blessé, le Chinoir, qui est du coin et dont l’apparence confirme bien que Labarthe a subit aussi dans l’histoire le passage de hordes asiatiques venues de Mongolie en passant par les Seychelles. Ludo « le gros » était là aussi, provisoirement éloigné des terrains par une blessure, et je précise que c’est lui qui a choisi son surnom, ce n’est pas moi ! En même temps s’il fallait désigner chaque Malaigits par un trait physique ou de caractère, on aurait plusieurs « abrutis », des « aganits », un ou deux « tchimbouls » et on s’y reconnaitrait plus.

Helmut était là aussi, muni de sa caméra, pour immortaliser ce premier rendez-vous de la saison ! Il a pris des photos, filmé dans tous les sens avant et pendant le match, et on a tous hâte de voir le résultat ! Très intéressés, JC et Guillaume lui ont demandé s’il ne pouvait pas leur faire une coloscopie, examen bien utile dont ils raffolent, Mais Helmut leur a expliqué qu’avec le trépied ça passerait pas… Patrick Knacky nous a également soutenu du bord de la touche, éloigné des terrains par une douleur aux côtes contractée il y a deux semaines à la suite d’un plaquage asséné par Julien Caniche à l’entrainement ! Privé d’un titulaire indiscutable pour ce début de saison, on avait envisagé de ne jouer qu’à 14 mais finalement on l’a pas fait. En plus il est pas venu avec ses chaussures oranges en peau de saucisse alors…

Le match fut extrêmement engagé, face à une opposition organisée et âpre au combat (j’adore ce mot : âpre). Encaissant un essai en contre, les Malaigits, fidèles à leurs traditions, relevèrent le défi du combat et du jeu, grâce à l’expérience des vieux briscards (ou cons comme on veut) et l’enthousiasme des jeunes pousses issues du centre de formation (Louis, Arnaud, Florian…) qui n’ont pas reculé devant des adversaires difficiles à manœuvrer !! Tous doivent être félicités pour leur prestation et leur engagement exemplaire !

Quelques faits de jeu ont émaillé la rencontre : Bruno « TEUTORT » a été victime d’un choc à la tête à la 42ème minute de jeu. Très diminué, il a dû quitter le terrain en faisant beaucoup de virages et en bafouillant des propos confus. Transporté aux urgences, une rapide autopsie de la tête n’a rien révélé de grave et Bruno a pu regagner sans problème son domicile avec un gros bandage rouge et blanc sur la couge. Bon par contre il a cherché un moment le bouton de l’ascenseur avant de s’apercevoir qu’il était dans le placard de l’entrée, et quand il a nettoyé son vomi dans la salle de bain, il n’a pas compris tout de suite pourquoi la serpillière miaulait…Au réveil samedi matin, notre camarade avait récupéré mais il a quand même un peu tiqué quand il a consulté ses mails et qu’il a reçu la confirmation de son abonnement à Jean Dauger pour la saison en cours, souscrit la nuit même à 2h42 pour la modique somme de 165 euros…

Autre victime de son engagement total, Guillaume « Bûchette » qui s’est encore fait une déchirure au mollet de la taille des gorges du Tarn ! Consulté pour dépanner Guillaume, le garagiste de Labarthe a été formel : il faut changer la pièce et c’est un modèle qu’on a arrêté de produire depuis longtemps parce qu’il avait tendance à fumer et prendre feu, comme le Galaxy de Samsung. A la place il a proposé de lui poser un amortisseur de 2CV. Affaire à suivre donc.

Enfin, au rang des blessés, Julien, fils de Caniche, dont le genou et la main droite ont été sauvagement agressés par une tête labarthinoise au détour d’un ruck…Rien de grave pour notre néo-Malaigit heureusement ! Le jeune est aussi rude que le père, mais moins con, ce qui est une excellente chose ! Quelques faits notables en vrac : JC a réalisé un match plein et n’a eu aucune crampe, ce qui devient une habitude et va conduire le bureau à demander un changement de surnom le concernant, le précédent n’étant plus pertinent (« La Crampe »), on devrait revenir à un de ceux qui étaient envisagés au départ : « Macaron » ou « Casse-couilles ».

Excellents débuts de Jean-Marc, qui ne voulait pas jouer plus de 10 minutes et qui a fait la moitié du match finalement ! Comme quoi il est plus en cannes qu’il ne le prétend, il cache son jeu et en fait il est affuté comme un glaive ! D’ailleurs à la tireuse après le match il avait pas l’air fatigué du tout. Jano non plus, très en forme, n’était pas éprouvé à la fin de la rencontre, alors qu’il a sillonné le terrain sans relâche toute la soirée, tout ça après avoir fait le trajet Agen-Labarthe en 45 mn pour venir jouer, au volant de sa Bugatti Veyron ! Rappelons que Jano vient d’ouvrir une boite échangiste médicalisée dans la préfecture du Lot et Garonne, spécialisée dans le 3ème âge, et proposant dans le même espace des spectacles de Lap dance, du gangbang et toutes les commodités nécessaires aux besoins de la clientèle (assistance respiratoire, déambulateurs, vessies artificielles etc…). Invités au vernissage, Caniche et Daniel ont trouvé ça très bien, surtout le principe de la carte de fidélité cumulable avec les tickets Leclerc.

Cyril et Stan, désormais en couple, sont aussi venus jouer ce vendredi, juste avant de s’envoler pour Bali et leur voyage de noces. On était tous ravis de les revoir et tous nos vœux de bonheur les accompagnent, en attendant que leur exemple n’incite Marco et Guillaume, les GBMP brothers, à franchir le pas à leur tour et à faire leur coming out.

Gros match également des dinosaures de l’équipe : Didier, Caniche, Daniel et Marco, qui nous mettent systématiquement dans l’avancée, totalisant à eux quatre près de 3,5 mètres de percées.

Irish le Phacochère des landes du connemara, a fait un peu moins de travers que d’habitude – « parce que j’étais un peu fatigué… »- a-t-il confessé à la fin du match. Flo Danielson (A Lombez-Samatan, les noms c’est comme en Suède, par exemple Moutous il s’appelle Jean-Jacquesson) n’est plus blessé, mais il a en projet une disjonction acromio-claviculaire pour le mois de décembre – « c’est la seule blessure que je me suis jamais faite, j’ai envie d’essayer » a-t-il dit avec des trémolos d’impatience dans la voix !

Flo « Buck Danny » était là aussi après une longue éclipse. Rappelons que Buck vient de boucler une année sabbatique consacrée à faire le tour du monde en Deltaplane, sans escale, en partant du haut de son muret de clôture. Il a quand même réussi à arriver jusqu’au parking de la pharmacie à 150 mètres de chez lui où il s’est encastré sous un fourgon, sans doute un peu alourdi par les 25 kg de matériel de camping, le vélo, le Quad et l’étendoir à linge. Sorti de l’hôpital la semaine dernière il est de retour sur le pré et ça nous fait bien plaisir !

Quant à Moutous, que dire ? Que la greffe de cerveau tenté au mois d’août a échoué ça tout le monde a pu le constater…pareil pour celle des mains, on l’a vu aussi… « mais j’ai progressé dans l’intelligence situationnelle ! » nous a-t-il soutenu à l’apéro. Beati paupere spiritu, comme disait l’autre…

Enfin, last but not least, Patrice « El Presidente », retrouvant le poste d’ailier de ses débuts, a montré de bien belles choses, ébauchant même un débordement sur la droite qui aurait pu donner un essai si le terrain avait été 30 mètres plus court, mais c’est cependant une reprise encourageante !

Pour ce qui est du terrain, je pense n’avoir oublié personne, sinon tant pis et de toute façon je vous emmerde.

Au repas d’après match nous étions une bonne quinzaine, ce qui est très bien et montre la cohésion du groupe. En revanche, force est de constater que le niveau ne monte pas, bien au contraire, puisque JC et Guillaume ont encore réussi à trouver un prétexte pour montrer leur cul sur internet, provoquant une riposte instantanée de nos camarades Ingranieros de Grisolles qui ont souhaité montrer le leur à leur tour pour ne pas être en reste…voyez un peu où on en est…

En plus Irish Pig a fait le Haka, comme d’habitude, après s’être fait prier pendant 20 mn. La routine quoi.

Bon, voilà pour ce premier match de la saison, qui en appelle d’autres, notamment le 21 à Roques contre Aussonne !

Portez-vous bien et bonne fin de semaine !

Vive le rugby et longue vie aux Malaigits !

Pierre


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 105 / 35135

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site COMPTE RENDU DES MATCHS   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License